Changement d’emploi : comment s’assurer de faire le bon choix ?

Changement d’emploi : comment s’assurer de faire le bon choix ?

 

Vous êtes à l’emploi d’une entreprise depuis un certain temps quand, un beau jour, un cabinet de recherche de cadres vous approche pour vous proposer un poste alléchant dans une autre organisation. Tout d’abord, votre ego est flatté. Et, soudainement, vous vous retrouvez face à un dilemme : suis-je assez satisfait dans mes fonctions pour refuser cette opportunité, ou, au contraire, suis-je assez inconfortable pour aller poursuivre ma carrière ailleurs ?

En tant que chasseurs de têtes, nous voyons constamment ce dilemme chez les candidats. Par expérience, devant pareil questionnement, voici les points à considérer pour prendre la bonne décision. Celle qui n’appartient qu’à vous…

 

Demeurez objectif, grâce à un plan de carrière

 

Peut-être avez-vous déjà noté quelque part vos aspirations professionnelles. Sinon, il est grand temps de vous y mettre ! 

Votre plan de carrière devrait prévoir :

  • Vos objectifs de carrière — à court, moyen et long terme
  • Vos critères de choix, allant du lieu de travail aux valeurs de l’entreprise, en passant par les avantages sociaux que vous recherchez. Tout ce qui compte à vos yeux devrait y être noté. Classez également vos critères par ordre d’importance. Sur quoi ne voulez-vous pas faire de compromis ?
  • Selon où vous en êtes dans votre carrière, quels sont les éléments nécessaires pour passer à la prochaine étape ? Par exemple, voulez-vous développer des compétences complémentaires, ou plutôt améliorer votre qualité de vie ?
  • Sur quoi allez-vous baser votre analyse d’une future occasion professionnelle ? Quelles questions pourriez-vous poser à l’employeur pour confirmer que la promotion correspond bel et bien à vos attentes ?

 

Tentez de réfléchir à votre plan sans vous laisser influencer par le poste qui vous est proposé. Vous pourrez ensuite l’analyser avec vos idéaux clairement définis. La meilleure façon de prendre une bonne décision est de vérifier objectivement si cette opportunité cadre avec vos ambitions.

 

Considérez l’entreprise, au-delà du titre

 

Oubliez le titre de votre poste actuel. Pensez plutôt à votre employeur ; est-ce que vous vous reconnaissez toujours dans cette organisation ?

  • Est-ce que la culture d’entreprise cadre avec ma vision du travail ?
  • Suis-je fier de travailler pour cette entreprise ?
  • Est-ce que je peux grandir dans ses rangs ? 

 

Si vous avez répondu oui à ces questions, vous devriez avoir une discussion avec votre gestionnaire sur vos opportunités de carrière. Dites-lui que vous êtes heureux de travailler dans l’organisation où vous êtes, mais que vous aimeriez discuter de vos prochaines étapes dans l’organisation. Un bon gestionnaire discutera avec vous d’un plan de formation ou de mentorat, d’occasions d’avancement ou même d’une augmentation de salaire. 

Si, au contraire, vous avez une majorité de non, il est sans doute grand temps d’envisager votre avenir professionnel ailleurs…

 

Interviewez l’intervieweur

 

Une entrevue devrait toujours être un dialogue, une entrevue dans les deux sens. Dans le contexte de pénurie de main-d’œuvre actuel, les candidats peuvent réellement se permettre de choisir leur prochain employeur. Ne manquez pas cette opportunité de confirmer si le poste et la culture d’entreprise correspondent bien à vos attentes.

Commencez par effectuer une recherche sur l’entreprise. Est-ce que sa façon de se présenter vous plait ? Ensuite, vous devez creuser au-delà de l’image projetée. Posez des questions d’ordre général au chasseur de têtes mandaté. Par la suite, lorsque vous serez en présence de votre futur patron, tentez d’obtenir des réponses plus détaillées à propos des éléments qui sont importants à vos yeux.

Par exemple, si vous souhaitez vous assurer d’être bien soutenu dans votre rôle, vous pourriez poser les questions suivantes :

  • Comment envisagez-vous d’analyser ma performance ?
  • À quelle fréquence rencontrez-vous vos gestionnaires un à un ?
  • Quelles rencontres de groupe sont prévues pour les gestionnaires de mon niveau hiérarchique ?

Ces questions, très précises, devraient vous donner des réponses tout aussi précises. Elles vous permettront de confirmer si ce qui a été dit jusqu’à maintenant dans le processus de sélection est bel et bien vrai, ou s’il s’agit plutôt d’une version romancée de la réalité. 

 

Ne laissez pas (seulement) l’argent décider pour vous

 

Comparez votre plan de carrière à l’offre qui vous est faite. Pour tout ce qui ne correspond pas à vos attentes, est-ce que la rémunération compense de façon satisfaisante ? Cependant, attention ; vous ne devriez jamais faire de concession sur ce qui est primordial à vos yeux. Encore une fois, référez-vous à votre plan de carrière. Le prix n’est jamais assez cher payé pour un emploi qui nous rend malheureux…

 

Faites-vous confiance

 

Chaque changement comporte son lot de risques et d’incertitudes. À la croisée des chemins, il faut tenter de garder la tête froide. Regardez où vous êtes, et où vous voulez aller. Est-ce que ce poste est la bonne voie pour y parvenir ?

Discutez-en avec des gens de confiance. Votre conjoint, un proche ou un collègue, par exemple, mais également avec des personnes qui n’auront aucun parti pris. Demandez à être confronté dans cette décision. Échanger sur le sujet vous fera peut-être voir la situation sous un nouvel angle.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que c’est votre avenir professionnel. Il n’y a que vous qui savez ce qui est le mieux pour vous. Si cette occasion ne cadre pas avec vos besoins, faites-le savoir au chasseur de têtes. Parlez-lui de vos aspirations, de vos attentes. Qui sait, la prochaine occasion professionnelle sera peut-être la bonne…

 

 

Cet article a aussi été publié en anglais sur le site web de CFR Global Executive Search

 

Intelligence commerciale

Quatre stratégies pour gérer votre équipe en manque d’effectifs

La pénurie de main-d’œuvre cause une pression énorme sur les employés en poste. PIXCELL propose 4 pistes de réflexion pour mieux gérer dans ce contexte.

3e partie : Les défis du cadre en transformation numérique

Quelles sont les étapes clés menant à l’embauche et au succès du leader en transformation numérique ? Dernier volet de notre dossier.

2e partie : Les défis du cadre en transformation numérique

Comment bien préparer l’embauche d’un CTO ? PIXCELL aborde cinq conditions de succès clés à toute démarche de transformation numérique.