Comment rédiger un CV de PDG gagnant

Démarquez-vous: Nos conseils pour la rédaction d’un CV de PDG

 

Les CV des cadres supérieurs est bien plus qu’un sommaire de l’expérience, des réalisations et des compétences d’un candidat ou d’une candidate à un poste. C’est un véritable outil publicitaire qui facilite la mise en marché de votre marque : vous. Et comme pour toute publicité efficace, vous devez atteindre votre public en lui transmettant les bons messages.

Vous souhaitez rafraîchir votre CV pour obtenir le poste convoité ? Consultez nos conseils éclairants sur ce qu’il faut inclure dans votre CV de PDG.

 

À quoi doit ressembler un CV de PDG

 

Sur le plan de la forme, optez pour la simplicité et la sobriété afin de faciliter la lecture :

  • un texte aéré (les espaces blancs mettent le contenu en valeur) ;
  • des caractères gras pour les noms d’entreprise et les postes que vous avez occupés ;
  • des listes à puces pour présenter vos compétences ou réalisations ;
  • une police de caractères facilement lisible ; la taille est généralement de 11 points et un peu plus grosse pour le titre du CV et celui des différentes sections.

 

Certains exemples de CV de PDG en 2021 ont une mise en page élaborée et des graphiques colorés, qui risquent toutefois de distraire le lecteur. Cherchez plutôt à attirer l’attention sur le fond. 

Justement, en ce qui concerne le fond, pensez en termes de récit. Votre CV doit raconter votre cheminement professionnel en trois grandes parties :

  1. L’introduction, qui comprend vos coordonnées, le titre, le sommaire de votre expérience et vos principales compétences ;
  2. Le développement, qui dresse le portrait de votre expérience professionnelle ;
  3. La conclusion, qui se compose notamment de vos autres expériences et de votre formation.

 

Comme toute bonne publicité, la concision est la règle d’or d’un CV. Peu importe vos années d’expérience, limitez-vous à deux pages, voire trois au maximum si vos expériences ou vos réalisations le justifient. Plutôt que d’impressionner le recruteur, un CV-feuilleton ou une liste exhaustive de réalisations lui fera soupçonner que vous avez du mal à vous concentrer sur l’essentiel.

Reprenons maintenant chacune de ces grandes parties pour voir concrètement ce que doit contenir votre CV de PDG.

L’introduction : s’imposer dès le départ comme étant la perle rare

 

Coordonnées – Votre nom et vos coordonnées (ville, adresse courriel, numéro de téléphone et URL LinkedIn) doivent figurer en tête du document. Assurez-vous également que votre profil LinkedIn est à jour et correspond au contenu de votre CV. 

Titre – Oubliez les très génériques « Curriculum vitæ » ou « Sommaire ». Le CV des cadres supérieurs devrait porter un titre reflétant votre spécialisation ou le poste brigué, tel que « Président et chef de la direction » ou « Vice-président aux ressources humaines ». 

Sommaire – Pour faire une bonne publicité, vous devez d’abord comprendre votre public. Avant de rédiger ou de réécrire votre sommaire, apprenez-en plus sur l’entreprise que vous ciblez. Quelles sont ses valeurs, sa mission, sa vision ? Quelles sont les compétences recherchées ? Quelles sont ses ambitions ou ses enjeux actuels : étendre ses activités à l’international, gérer une croissance phénoménale résultant de multiples acquisitions ?

Le sommaire doit faire la preuve, d’entrée de jeu, que vous êtes la personne recherchée. En un paragraphe de quelques lignes, vous devez présenter qui vous êtes, ce qui vous distingue, ce que vous avez réalisé, comment vous l’avez accompli ainsi que vos objectifs. Le tout, en gardant en tête les besoins de votre interlocuteur.

Prenons l’exemple d’un chef de file dans le commerce de détail. L’entreprise est en plein essor en raison d’acquisitions récentes. L’un de ses principaux défis consiste à harmoniser ses systèmes et les pratiques gouvernant ses ressources humaines. Certains journalistes ont également fait état du climat d’insécurité engendré par les nombreux changements, dont la démission d’un des dirigeants qu’il faut maintenant remplacer. L’esprit d’équipe et l’excellence du service sont deux valeurs qui guident les actions de ce grand détaillant.

Vous avez déjà relevé des défis similaires ? Insistez sur cet aspect dans votre sommaire : 

Un sommaire gagnant

répond à la principale question que tout recruteur se pose : « Ce candidat a-t-il l’étoffe du dirigeant que je recherche et aidera-t-il mon entreprise à prospérer ? »

Cadre supérieur parfaitement bilingue comptant 25 ans d’expérience, dont 15 pour un leader du commerce de détail. Je mobilise des équipes en période de transformation organisationnelle, selon les meilleures pratiques de l’industrie. Mon approche contribue à améliorer la rétention des nouveaux employés et le rendement du capital humain. J’aimerais me joindre à une équipe de leaders qui partagent les mêmes valeurs de collaboration et d’excellence que moi.

Aptitudes et compétences-clés – Sous forme de tableau, dressez la liste d’une dizaine de compétences qui vous définissent et qui correspondent à celles mentionnées dans l’avis de poste vacant. Nous vous recommandons de trouver le juste équilibre entre les compétences qui relèvent du savoir-faire (restructuration organisationnelle, négociation en situation

d’acquisitions, développement de partenariats, stratégie de service à la clientèle, etc.) et celles qui relèvent du savoir-être (leadership, écoute active, esprit d’équipe, pouvoir d’influence, etc.).

 

Différence entre savoir-faire et savoir être

Le savoir-faire, ce sont des compétences qui s’apprennent et qui sont transmissibles, comme la prévision des ventes, la préparation du budget et les relations publiques.

Le savoir-être, ce sont des aptitudes personnelles qui font appel à l’intelligence émotionnelle, comme la souplesse, la pensée créatrice et la communication.

Le développement : décrire son parcours professionnel en termes convaincants

 

Le cœur de votre CV doit raconter l’évolution de votre carrière. Commencez par votre expérience la plus récente jusqu’à la plus ancienne, en ne reculant que 10 ou 15 années en arrière ; ou 20 si vous êtes resté au même endroit durant de nombreuses années. Pour chaque expérience de travail, inscrivez le nom de l’entreprise, puis la durée de l’emploi. À la ligne suivante, décrivez les activités de l’entreprise en une seule phrase afin que le recruteur en saisisse l’envergure.

Par exemple :

Entreprise ABC 2006-2015

Détaillant d’articles de rénovation domiciliaire comptant un réseau de 750 magasins au Canada et employant 21 000 personnes (ventes annuelles de 7,5 G$)

Inscrivez ensuite le ou les postes occupés au sein de cette entreprise, le supérieur hiérarchique (p. ex., « relevant du conseil d’administration » ou « relevant du PDG »), une brève description des responsabilités liées au(x) poste(s), suivie d’une liste à puces énumérant vos principales réalisations.

Évitez les phrases passives qui ne font que décrire les tâches associées à un rôle. Pour vous démarquer et créer une impression durable, utilisez des mots d’action et appuyez vos propos au moyen de résultats concrets. 

Par exemple, au lieu d’écrire « En tant que responsable de l’équipe des ressources humaines, j’ai amélioré le climat de travail ainsi que les ventes dans notre réseau de magasins », écrivez plutôt :

  • Conception d’un programme de reconnaissance qui a augmenté le taux de satisfaction des employés en magasin de X % et diminué le taux de roulement de X % en seulement 12 mois, ce qui a contribué à une hausse des ventes de X M$ au cours de la même période. 

Le piège des miroirs déformants

Ne succombez pas à la tentation d’exagérer certaines réalisations, d’omettre des expériences de travail qui ont été moins concluantes ou d’embellir la réalité. La vérité finit toujours par se savoir !

À preuve, le PDG de Yahoo en 2012, Scott Thompson, a été congédié après seulement quatre mois quand on a découvert qu’il avait enjolivé son CV d’un diplôme universitaire qu’il n’avait pas 1

Mieux vaut faire preuve de transparence plutôt que de vous retrouver dans une situation embarrassante où votre intégrité sera remise en cause. 

La conclusion : énumérer les autres expériences et la formation

 

C’est ici que vous mentionnez les autres expériences qui consolident votre candidature, comme votre rôle au sein de conseils d’administration ou votre engagement social. En plus de la formation (établissements d’enseignement et diplômes), mentionnez toutes les certifications, publications et mentions d’honneur obtenues.

Votre feuille de route impressionnante mérite un CV à la mesure de vos réalisations. Nous croyons que ces quelques conseils pour la rédaction d’un CV de PDG vous permettront de vous mettre en valeur et de vous démarquer de vos pairs. Si vous avez besoin d’un coup de pouce supplémentaire, sachez que vous pouvez toujours compter sur PIXCELL, votre conseiller stratégique et agence de recherches de cadres exécutifs à Montréal, pour vous accompagner dans cette démarche.

 

1. Julianne Pepitone, “Yahoo confirms CEO is out after resume scandal,” CNN Money, May 14, 2012, https://money.cnn.com/2012/05/13/technology/yahoo-ceo-out/index.htm.  .

Intelligence commerciale

Recherche de cadres, chasse de tête ou recrutement : la lumière sur les nuances de notre métier

Recherche de cadres, chasse de tête ou recrutement : la lumière sur les nuances de notre métier   Chez PIXCELL,...

Comment les cabinets de recherche de cadres trouvent-ils des candidats ?

Comment les cabinets de recherche de cadres trouvent-ils des candidats ?   Trouver de bons candidats est l'un des premiers enjeux...

Comment motiver ses employés : trois théories reconnues expliquées

Comment motiver ses employés : trois théories reconnues expliquées   Derrière chaque entreprise performante, il y a des employés performants...